Bonjour !

Bienvenue sur le site 

*** 2021, et si c'était l'année pour se faire du bien ! ***

Pour ma part, elle débute avec la découverte des bases de la médecine traditionnelle chinoise pour aller vers la réflexologie, qui  vous sera proposer à partir de fin mars... 

Cette période particulière, ( et oui, même si elle s'installe dans le temps, elle reste particulière ;-)  ) est propice à des déséquilibres d'ordre émotionnel amenant vers des trop pleins de colère, de peur, de tristesse ou de fatigue. Ces déséquilibres en excès, s'ils perdurent, causeront divers maux et malaises.
Afin de ré-équilibrer la balance , il devient plus que jamais nécessaire de prendre le temps de recharger sa réserve de bonheur. Comment ? En prenant le temps pour ce qui fait plaisir, rassure, réconforte, apaise, revitalise... 

Posons les montres et prenons le temps !


Tel est l'état d'esprit que vous trouverez ici ;-)  !


Il était une fois 

_ _ Le massage _ _

Le massage est un art ancestral qui se pratiquait dans toutes les cultures, pour conserver une bonne santé, mais aussi en techniques de soins et de relaxation des muscles.


Les 1ers écrits viennent de chine en -3000 av JC, notamment pour des bienfaits énergétiques et thérapeutiques. En occident, le massage était pratiqué dans les thermes de -500 av JC jusqu'au moyen âge. *(1)

 Au Moyen-Age, le massage disparait des techniques médicales. En effet, à cette époque, le massage était assimilé à la sexualité et aux plaisirs de la chair. L’Eglise réprimait déjà les thermes romains depuis longtemps. Lieu de luxure et d’orgie, les Thermes Romains provoquaient leurs lots de grossesses illégitimes et de maladies sexuellement transmissibles. Justifiant la chute de l’empire romain par la débauche, l’Eglise condamnait la faiblesse de la chair, instrument du mal et de la luxure, qui ne méritait que châtiments et flagellations. Les Thermes sont fermés et la pratique du massage totalement interdite. *(1)


Il faudra attendre le 19ème siècle, avec Pehr Henrik Ling, d'abord formé au arts martiaux, père fondateur du massage suédois et élu à l'académie de médecine suédoise, pour voir remit en lumière le massage thérapeutique. *(1)



Et ce sont les années 60-70 qui vont réellement démocratiser le massage dans le monde occidental. Le corps, alors libéré de la morale et de la religion, retrouve peu à peu sa place dans la société et devient un instrument de bien être et de plaisir. C'est à cette période qu'arrivent les techniques de développement personnel et le retour aux massages orientales. *(1)


 Aujourd'hui, de nouvelles études en neuroscience démontre que le toucher (à condition que ces gestes soient consentis et respectueux) participe à la sécrétion d'hormone du bonheur. C'est la première manière de libérer l'ocytocine dans l'organisme, hormone qui nous permet d'avoir de l'empathie, d'aimer. Elle nous déstresse et nous donne confiance.



*(1) : D'après l'article "Le massage à travers l'histoire" LEuroMag